Se déplacer différemment en voyage

Monde - Hors des sentiers battus

Publié le Mon Jun 15 16:09:29 CEST 2015 par :

nicolasbreton

Baroudeur, routard

Rédacteur

Pour beaucoup, le déplacement est vu comme une perte de temps pour passer d’un lieu de visite à un autre. On choisit alors le plus rapide et le moins cher : avion, minibus... Mais le transport fait partie du voyage, surtout si on choisit de se déplacer différemment...

Se déplacer différemment en voyage

Le transport fait partie du voyage, surtout si on choisit de se déplacer différemment :

  • C’est l’une des meilleures façons de rencontrer et échanger avec les locaux. C’est souvent dans les transports que les conversations sont les plus profondes et intéressantes, car nous sommes confinés des heures durant dans un espace réduit.
  • On prend le temps du voyage intérieur. On voit défiler les paysages, on a le temps de penser à soi et d’éprouver le sentiment de liberté du voyageur.
  • Pour certains moyens de transport, le déplacement peut être une fin en soi (vélo, auto-stop, voyage en cargo…). Dans ce cas, l’important n’est pas la destination.

Comment se déplacer différemment ?

Pour traverser terres et continents                

  • Les bus locaux

Un bus bondé ou l’arrière d’un pick-up est moins confortable qu’un minibus spacieux climatisé ou un taxi, mais il permet de se mêler à la population. Vous partagez le transport de « monsieur et madame tout le monde » et vous faites souvent des rencontres.

 

  • Les trains

Certains voyages en train traversent pays et continents. Exemple : le transsibérien, les trains en Inde. 

Plus d'infos : guide recensant l’ensemble des trajets en train dans le monde : www.seat61.com (en anglais)

 

  • L’auto-stopAuto-stop

Une école de la vie et une merveilleuse façon de rencontrer des locaux... L'auto-stop, c'est l'aventure et c'est accepter de ne pas contrôler sa destinée... Chaque nouvelle journée est une surprise...

Plus d'infos : Hitchwiki - site collaboratif de création d'un guide libre et gratuit pour et par les auto-stoppeurs. C’est le site de référence. On y retrouve toutes les informations par pays : www.hitchwiki.org

 

  • Le covoiturage

Si vous souhaitez voyager différemment, rencontrer des locaux et réaliser des économies, mais que vous ne vous sentez pas prêt à lever votre pouce, vous pouvez choisir le covoiturage.

-Dans le monde entier : www.carpoolworld.com

-En Europe :www.carpooling.fr

 

  • Le vélo ou la marche

Vous pouvez vous déplacer à vélo ou à pied sur l’ensemble du voyage ou sur des fractions de voyage.

Avantages :

  • Permet d’aller là où les autres voyageurs ne peuvent pas se rendre.
  • Facilite la rencontre : la lenteur et la simplicité amènent le cycliste ou le marcheur à demeurer plus accessible et il attire souvent la sympathie.
  • Vous appréhendez mieux l’environnement dans lequel vivent les locaux tout en le respectant.
  • Moyen de transport économique et écologique.

Difficultés :

  • Demande de la préparation et de l’organisation.
  • Pour la marche : demande de l’entraînement et une bonne condition physique.

Pour aller plus loin :

Cyclo-Camping International. Association qui regroupe et informe les voyageurs à vélo : www.cci.asso.fr

Des moyens de transport encore plus fous !

- Variante au vélo : vélo couché, tricycle couché, tandem, VTT.

- Variante à la marche : avec un chariot ou une remorque, avec un animal de bât, en courant.

- À cheval ou en roulotte.

 

  • Le camion aménagé, le camping-car, le van…

Partir avec son propre véhicule permet d’aller facilement hors des sentiers battus, d’être indépendant, de dormir à l’intérieur et de transporter du matériel.

 

  • Le bateau sur les fleuvesbateau sur le fleuve amazone

On peut encore naviguer sur certains rares fleuves à bord de bateaux locaux, entièrement ou partiellement, comme sur l’Amazone ou sur le Mékong. 

 

 

 

 

 

Pour traverser mers et océans

Si vous avez du temps, vous pouvez traverser les océans en bateau. L’espace de quelques semaines, vous arrêtez le temps et découvrez un nouvel environnement. Il paraît que l’expérience est inoubliable. C’est aussi la meilleure façon de limiter son empreinte carbone. Plutôt que de prendre l’avion, pensez aussi à ce mode de transport pour traverser les mers.

 

  • Les cargos (paquebots, navires, vraquiers…)

Plus cher que l’avion pour traverser les océans (aussi parce que vous êtes nourri et logé), il peut être plus économique pour des trajets d’un ou deux jours en mer.

Plus d'informations :

- Guide internet pour les voyages en cargos : www.seaplus.com (en anglais)

- Compagnies françaises de cargos (proposent des voyages dans le monde entier) : www.mer-et-voyages.infowww.cargo-voyages.com

Le guide des voyages en cargo et autres navires. Edition des Equateurs. Marc-Antoine Bombel et Hugo Verlomme.

 

  • Le bateau-stop

Le principe : trouver une place dans une embarcation en échange de votre aide. Il faut trouver un capitaine prêt à vous accepter à bord, c’est une vraie aventure, avant et pendant le trajet. Se fait le plus souvent sur de petits yachts à moteur ou à voile.

Comment trouver ?

  • Cherchez directement dans une marina.
  • Cherchez sur des sites internet spécialisés. Le plus connu : www.findacrew.org

Plus d'informations : retrouvez toutes les informations pratiques pour pratiquer le bateau-stop sur Hitchwiki, le site internet collaboratif des auto-stoppeurs : www.hitchwiki.org/en/Hitchhiking_a_boat (en anglais)

 

Se déplacer en limitant son impact sur l’environnement ?

Environ ¾ des émissions de gaz à effet de serre causées par le tourisme proviennent des transports (notamment l’avion et le transport routier). La meilleure façon de réduire votre impact est donc de changer vos habitudes de transport.

Pour de longs trajets

L’avion est la principale source de pollution du voyageur.

  • Éviter de prendre l'avion quand il est possible de prendre le train ou le bus.
  • Prendre l’avion moins souvent et rester plus longtemps dans chaque lieu.

Pour de courts trajets

l'environnement nous appartiens

  • Privilégier le train dès que possible.
  • Si vous voyagez en voiture, partagez : covoiturage, auto-stop, taxi partagé.

 Pour de très courts trajets

  • Marcher plutôt que prendre la voiture.
  • Plutôt que le taxi, prendre les transports en commun ou le vélo.

 

Plus d'informations pour voyager autrement dans le livre "Hors des sentiers battus, découvrir le monde autrement".

www.horsdessentiersbattus.fr

Connectez-vous pour laisser un commentaire.
jojolindien, le Fri Jun 19 13:04:23 CEST 2015 Complétement d'accord avec toi le transport fait vraiment partie du voyage ... Asie Amérique du sud, on y échappe pas. Mon plus beau souvenir 2/3 jours de pirogues de Maripasoula à Saint Laurent du Maroni en Guyannes, j'oublierai jamais ;). Sympa le bouquin "Hors des sentiers battus, découvrir le monde autrement".

À LIRE dans la tribune Inspirations & Découvertes