Cendres et élévation

Indonésie - Montrip Summer Contest

Publié le Fri Aug 23 19:15:40 CEST 2013 par :

backpackinasia

Baroudeur, routard , ascendant Expat, séjour long

Rédacteur

Il est des spectacles dont le caractère même nous surprend. La lumière du matin n'y est certainement pas étrangère, mais cette pureté nous apparait comme surréaliste, produisant la sensation d'une vision faussée, adaptée et travaillée pour nous séduire. Un tel tableau est rare, mais ne déçoit pas.

Cendres et élévation

 

Il est des spectacles dont le caractère même nous surprend. La lumière du matin n'y est certainement pas étrangère, mais cette pureté nous apparait comme surréaliste, produisant la sensation d'une vision faussée, adaptée et travaillée pour nous séduire. Un tel tableau est rare, mais ne déçoit pas.

 

Attirés par la lumière, la plupart des badauds s'extasient devant la beauté du lever de soleil, mais ne réalisent pas immédiatement qu'ils ratent le principal. Les connaisseurs, eux, sont orientés vers l'obscurité d'où ils commencent à entrevoir les premières formes. L'ambiance tamisée, produite à la fois par les reliefs et le brouillard matinal, fait ressortir de ce décors des teintes inhabituelles, et ces volcans aux formes diverses, nous éblouissent. Cette vision est bel et bien réelle, nous faisant presque oublier les plus belles images photoshopées. Difficile de comprendre réellement cet effet, est-ce le fait d'être si haut et de contempler, forts de notre aplomb, ces volcans en contre-bas, actifs, géants et fumants ? Plus tard, alors que nous seront au sommet de l'un d'eux, nous aurons du mal à réaliser qu'ils aient pu nous paraitre si petits.

 

Un tel spectacle ne nous fait pas pour autant oublier de prendre des photos, à l'image de ces jeunes touristes japonaises, qui utilisent leurs flashs, dommage que ceux-ci ne soient pas utiles à plus d'un kilomètre de distance. Ma nouvelle caméra miniature proposant l'option timelapse, je saisis l'occasion de la mettre à l'épreuve. Malheureusement, le manque de luminosité lui est fatal, et le rendu est plus que décevant.

La foule s'étant rendu compte de son erreur, s'amasse alors devant le vrai spectacle. Il est maintenant devenu nécessaire de jouer des coudes pour se faire une place, et les emplacements valent de l'or.

 

Le panorama est exceptionnel, mais les infrastructures du point de vue ne le sont pas. Nous sommes plusieurs centaines de personnes pour seulement quelques places, et les plus imposants sont debout sur les grilles, ne permettant pas à la majorité d'assister à cet évènement dans de bonnes conditions. Heureusement, l'effet usage unique du touriste satisfait de sa photo permet aux plus patients d'avoir leur part du gâteau. Pour ma part, je commence à peine à réaliser que je viens d'assister à une scène magique.

 

L'heure passe vite, et il est temps de rejoindre notre jeep afin de dévaler à toute allure cet imposant point de vue. Alors que nous avions emprunté le même chemin à l'aller, l'obscurité ne nous avais alors pas permit de réaliser que nous traversions un désert de cendre (la fameuse 'Sea of Sand'). Ce paysage lunaire nous rappelle que ces volcans sont bel et bien actifs.

S'en vient alors l'ascension du cratère évasé du Bromo, un chemin tout tracé avec des marches sur la fin. Des locaux nous proposent des chevaux, mais leur état de fatigue et leur malnutrition ne nous encouragent pas.

Bien qu'étant plus petit que ses voisins, le Bromo nous offre un panorama à couper le souffle, et il nous est agréable de contempler cette plaine et ses géants volcaniques.

 

Pouvoir assister à un lever de soleil au Bromo n'est pas une tâche facile. Il vous faudra vous lever tôt (quatre heures du matin), ainsi qu'être patient lors des longues heures de trajet nécessaires pour accéder à cette région reculée. Cependant, ce genre d'expérience n'est pas commun, et visiter Java sans faire un détour pour profiter de cette magnifique région serait une erreur. La magie de ce lieu vous offrira des images qui hanteront vos souvenirs jusqu'à ce que vous y retourniez.

 

 

Artcile de Julien C. alias www.Backpackinasia.com

Photo de Wattecamps E.

Connectez-vous pour laisser un commentaire.
pilette, le Sun Aug 25 21:16:32 CEST 2013 4h du matin oui, mais ça en vaut la peine...

À LIRE dans la tribune Inspirations & Découvertes